Nouveautés

La singularité technologique – Intelligence artificielle, superintelligence et futur de l’humanité

Si l’intelligence artificielle (IA) continue de se développer à son rythme actuel, une singularité technologique pourrait se produire au milieu du siècle, avec le risque que les êtres humains soient éclipsés par des entités dotées de capacités intellectuelles largement supérieures aux nôtres. À compter de cet événement, notre croissance technologique changera brusquement d’échelle, fruit d’une accélération inédite, et le progrès sera généré par ces entités non humaines ou posthumaines.

Cette idée à la fois inquiétante et fascinante fédère des ressources économiques considérables et alimente utopies, fantasmes et controverses.

Que nous croyions que la singularité est proche ou lointaine, probable ou impossible, qu’elle préfigure l’apocalypse ou l’avenir de l’humanité, cette idée qui soulève des questions cruciales nous oblige à réfléchir sérieusement au futur de l’humanité.

La singularité surviendra-t-elle un jour ? Si oui, en sommes-nous loin, ou tout proche ? Nos machines vont-elles devenir plus intelligentes et plus puissantes que nous ? Accéderons-nous à une forme d’immortalité en téléchargeant nos esprits sur des ordinateurs ?
 S’agit-il d’une prophétie autoréalisatrice ou d’un nouveau discours marketing du progrès ?

Murray Shanahan nous offre dans cet essai impartial un tour d’horizon complet et accessible pour comprendre la singularité technologique et découvrir tous les concepts qui s’y rattachent. Il décrit les progrès de l’IA et explique-t-il pourquoi la transition vers la superintelligence pourrait être très rapide. Il explore toutes les pistes technologiques qui peuvent y conduire, ainsi que les théories de Nick Bostrom, Eric Drexler, Ray Kurzweil, la théorie du grand filtre, etc. Et il analyse en profondeur toutes les questions technologiques, économiques, éthiques et sociétales qui en découlent.

Murray Shanahan montre que la singularité peut constituer à la fois une menace existentielle, mais aussi une opportunité pour l’humanité.

Ce livre n’est pas une œuvre de science-fiction. Ce n’est pas non plus un prétendu texte de futurologie. Il étudie tous les scenarii futurs possibles qui nous obligent à réfléchir à ce que nous voulons en tant qu’espèce. Car la délégation aux machines pilotées par l’intelligence artificielle de véritables tâches décisionnelles (conduire, élaborer un diagnostic médical, gérer un réseau de distribution d’énergie ou des forces de police, noter des copies d’examen, etc.) a déjà commencé. Et les progrès de l’IA sont fulgurants.

lire la suite »
L’évangélisme technologique. De la révolte hippie au capitalisme high-tech de la Silicon Valley

Comment des hippies et des hackers sont-ils parvenus à créer des empires et un capitalisme high-tech ?

Les multinationales, telles Apple et Google, ont su convaincre que leurs produits ou leurs services peuvent rendre « le monde meilleur », et créer autour de leurs marques une vénération quasi religieuse. Rémi Durand nous plonge d’abord au cœur de la Silicon Valley des années 1970 et explique comment grâce à la culture hippie une organisation sociale s’est structurée autour des technologies de l’informatique et de la communication, en mêlant extases mystiques, psychédélisme et puces électroniques. Puis, progressivement, les technologies du numérique se sont érigées en porte-étendard d’une société ouverte, prônant la suppression progressive des hiérarchies, la collaboration pour la production des savoirs et des techniques, et la contribution, tout en mettant en avant la créativité de chacun, la passion et le lien communautaire entre les individus. Mais l’auteur révèle que cette utopie numérique a rapidement opéré un glissement vers l’entrepreneuriat et la nouvelle économie, et a engendré des organisations centralisées et monopolistiques qui concentrent, à l’échelle planétaire, toutes les ressources économiques et intellectuelles. Le pouvoir politique est désormais entre les mains de quelques empires fondés par d’anciens hippies et hackers reconvertis en ogres insatiables d’un capitalisme high-tech triomphant. À la fois analyse culturelle, saga économique et étude historique des nouvelles technologies, ce livre permet également de comprendre les méthodes de marketing, de management et les dynamiques des univers d’Apple et de Google.

Sociologue des sciences et des techniques, Rémi Durand est spécialiste des implications culturelles, politiques, économiques et sociales des nouvelles technologies, notamment celles issues de la Silicon Valley. Il est également ingénieur, expert des technologies numériques.

lire la suite »
L’avènement des machines – Robots et intelligence artificielle : la menace d’un avenir sans emploi

Que seront les emplois du futur ? Combien seront créés ? Pour qui ? Avec L’avènement des machines, dans l’esprit d’Evgeny Morozov (Pour tout résoudre cliquez ici, FYP Éditions), Martin Ford nous informe sur les risques que l’automatisation transforme notre économie et notre culture de manière néfaste.

Avec l’arrivée massive des machines intelligentes, nous pourrions espérer que cela se déroule comme durant la dernière révolution industrielle : tandis que certains emplois disparaissent, d’autres sont créés, en plus grand nombre, grâce aux innovations. Martin Ford démontre que cela n’est absolument pas le cas. La technologie continue d’accélérer à un rythme effréné, et comme les machines commencent à « prendre soin d’elles même », moins de personnes seront nécessaires à leur entretien. L’intelligence artificielle commence déjà à rendre certains emplois obsolètes : de nombreux juristes, journalistes, employés de bureau, programmeurs informatiques, et même des activités des secteurs de la santé et de l’éducation sont petit à petit remplacés par des robots et des logiciels intelligents. Face à la croissance exponentielle des progrès technologiques, les emplois qui disparaissent aux profits des machines ne touchent plus seulement les cols bleus, mais aussi les cols blancs, précarisant de plus en plus la classe moyenne.
Dans cet ouvrage — best-seller du New York Times, lauréat 2015 du prestigieux prix « Business Book of the Year » Financial Times-McKinsey, « Top Business Book » du magazine Forbes et classé comme l’un des 12 livres majeurs sur la technologie par NBC —, Martin Ford détaille ce que les machines intelligentes et la robotique peuvent accomplir et décrit leurs conséquences. Il explique pourquoi nous devons choisir dès maintenant notre voie : un avenir qui veut la prospérité pour tous ou, à l’inverse, un accroissement massif des inégalités et de l’insécurité économique.

lire la suite »
La toile que nous voulons – Bernard Stiegler, Evgeny Morozov, Julian Assange, Dominique Cardon

Depuis son origine, et sous la pression d’un secteur économique désormais hégémonique, le web a évolué en un sens qui l’a profondément dénaturé, au point d’en faire un instrument d’hypercontrôle et d’imposition d’une gouvernance purement computationnelle de toutes choses. Privilégiant à outrance l’automatisation mise au service de modèles économiques devenus la plupart du temps ravageurs pour les structures sociales, cette évolution a affaibli toujours plus gravement les conditions d’une pratique réflexive, délibérative, outre les aspects révélés par Edward Snowden. Cet ouvrage présente les principaux aspects théoriques et pratiques d’une refondation indispensable du web, dans lequel et par lequel aujourd’hui nous vivons. L’automatisation du web ne peut être bénéfique que si elle permet d’organiser des plateformes contributives et des processus délibératifs, notamment à travers la conception d’un nouveau type de réseaux sociaux. Bernard Stiegler, Julian Assange, Paul Jorion, Dominique Cardon, Evgeny Morozov, François BonThomas Bern, Bruno Teboul, Ariel Kyrou, Yuk Hui, Harry Halpin, Pierre Guéhénneux, David Berry, Christian Claude, Giuseppe Longo, balayent les aspects et les enjeux économiques, politiques, militaires et épistémologiques de cette rénovation nécessaire et avance des hypothèses pour l’élaboration d’un avenir meilleur.

lire la suite »
Le désenchantement de l’internet.  Désinformation, rumeur et propagande

Le désenchantement de l’internet. rumeur, propagande et désinformation. De romain Badouard

Internet est-il devenu l’ennemi de la démocratie ?

Rumeur, fake news, harcèlement, propagande, surveillance généralisée…, le débat public en ligne s’est transformé en véritable champ de bataille. Pourtant, il y a encore une dizaine d’années, on louait l’exemplarité de l’internet comme étant l’outil d’un renouveau démocratique. Comment expliquer ce retournement ?

Cet ouvrage propose une synthèse claire et pédagogique sur les enjeux politiques de l’internet. L’auteur montre que le pouvoir se loge au coeur même des technologies. Internet porte en lui un modèle communautariste qui favorise les clivages. Dans cet univers profondément conflictuel,l’enjeu n’est plus d’échanger, mais d’occuper l’espace. La dérégulation généralisée du marché de l’information fait peser de sérieuses menaces sur l’exercice de la liberté d’expression.

C’est la défense de l’internet comme bien commun qui est en train de se jouer aujourd’hui. Et parce que le numérique est l’affaire de tous, c’est aussi l’avenir de nos démocraties dont il est question.

Commandez le maintenant pour bénéficier du prix de lancement de 12 euros TTC.  Offre valable jusqu’au 15 septembre. Vous recevrez l’ouvrage à partir du 31 août.

lire la suite »
Pour tout résoudre, cliquez ici !  L’aberration du solutionnisme technologique. Evgeny Morozov

Le livre

Pour tout résoudre cliquez ici ! dénonce le discours employé par les entreprises et les chantres de la Silicon Valley qui veulent nous faire croire que grâce à l’Internet et aux nouvelles technologies tous les aspects de notre vie seront améliorés et la plupart des problèmes du monde disparaîtront.

Evgeny morozv démontre qu’il n’y a pas une « application » comme réponse simple et immédiate à tous les enjeux sociétaux ni même à nos problèmes individuels. Il met en lumière deux concepts-clés, le solutionnisme et « l’Internet-centrisme », qui permettent de comprendre les schémas de pensée à l’œuvre derrière la révolution numérique.

Cet ouvrage porte un regard neuf et salutaire sur le numérique et sur nos usages. Il nous met en garde contre la croyance en un miracle technique et en un un monde à l’efficacité sans faille où chacun serait contraint de revêtir la camisole de force numérique de la Silicon Valley.

L’auteur

Chercheur, journaliste et essayiste, Evgeny Morozov est spécialiste des implications politiques et sociales de la technologie. Né en Biélorussie, il a vécu à Berlin avant de s’installer aux États-Unis. Il collabore à la rédaction de The New Republic et publie régulièrement dans The New York Times, The Economist, The Wall Street Journal, Financial Time, London Review of Books, etc. Son éditorial mensuel dans Slate est repris par de nombreux médias internationaux. il est également l’auteur de The Net Delusion : The Dark Side of Internet Freedom, 2011.

lire la suite »
Concevoir un jeu vidéo

Guide pratique de référence, Concevoir un jeu vidéo fournit une méthodologie complète pour élaborer un jeu vidéo.
Dans un style limpide et facile d’accès, il offre une synthèse de toutes les connaissances sur le sujet, décortique les règles et les rouages pour créer un gameplay plaisant et original.
Il propose une méthode efficace et éprouvée qui répond aux questions incontournables que se posent tous les créateurs de « game concept ».
Marc Albinet, professionnel du jeu vidéo mondialement reconnu, traite l’ensemble des aspects de la conception : écriture, scénario, gestion des émotions et du fun, mise en scène, les 12 principes du gameplay, interactivité, production, etc., afin que le lecteur puisse s’en servir pour tous types de projets.
Toutes les explications sont illustrées par des exemples et des schémas éclairants. Cette nouvelle édition met à la disposition des passionnés, spécialistes des jeux, de serious games et des nouveaux médias, étudiants, développeurs, scénaristes, etc., tous les savoirs essentiels sur l’art et la manière de créer des jeux sur tous supports.
Expert en game design, Marc Albinet est un créateur de jeux vidéo dont certains sont devenus cultes.
Après avoir été l’un des pionniers des jeux vidéo sur ordinateur 8 bits, puis 16 bits, il a alterné casual et hardcore game pour des studios indépendants ou des gros éditeurs.
Il a exercé dans l’industrie des jeux AAA pour plusieurs compagnies renommées telles que Disney et Ubisoft. Depuis, Marc Albinet dirige des équipes innovantes de développement.
Il est notamment Game Director du jeu Assassin’s Creed Unity.

lire la suite »
Le pouvoir du sport

Qu’est-ce que le sport ? Quelles influences cette activité a-t-elle sur la société ? Pourquoi faire du sport ? L’accessibilité au sport est-elle la même pour tous ? Que représente l’économie du sport aujourd’hui ? Peut-on réellement concilier développement durable et équipements sportifs ? Le dopage et la corruption sont-ils inéluctables ? Le monde du sport  est-il autonome ou sous l’influence des pouvoirs ?

Dans ce livre de référence, Marie-Cécile Naves et Julian Jappert explorent tous les versants du sport. Ils montrent qu’il est tantôt paré de toutes les vertus, tantôt accusé de tous les maux, considéré comme trivial et secondaire. Il serait un facteur d’intégration et de vivre-ensemble, mais signifierait aussi le règne de l’argent-roi, de la corruption, du dopage. Tout ou rien. Ange ou démon. Comment expliquer ce balancement entre deux visages antagonistes et incompatibles ?

Les auteurs passent au crible les valeurs supposé du sport, son économie et ses dérives : le bénéfice santé de l’exercice physique, le rôle du sport et du spectacle sportif dans l’organisation sociale, la réalité de l’accessibilité au sport, l’émancipation et la cohésion sociale, le sport au travail, la marchandisation des sportifs, le coût des infrastructures, les dessous de l’organisation des événements sportifs, le dopage, la corruption, le communautarisme, la place des femmes, l’utilisation du sport comme levier diplomatique, etc.

Ils décryptent les statuts et les modes de fonctionnement opaques des organisations sportives et leurs relations d’interdépendance, comme la Fédération française de football, l’UEFA, la FIFA, le CNOSF, le TAS, le CIO, etc. Ils en expliquent les formes juridiques et les financements.

lire la suite »
Le temps des humanités digitales

. Cet ouvrage explique les origines des humanités digitales et ses évolutions. Il décrit leurs réussites, leurs potentialités, leur rapport à la technique et comment elles transforment les sciences humaines, la recherche et l’enseignement. Il examine les enjeux des nouveaux formats, modes de lecture, et des outils de communication et de visualisation. Ce livre permet d’aller plus loin dans vos pratiques et vos réflexions.

Contributeurs :
Sous la direction d’Olivier Le Deuff. Avec les contributions de Milad Doueihi, Jean-Christophe Plantin, Olivier Le Deuff, Frédéric Clavert, Frédéric Kaplan, Mélanie Fournier, Nicolas Thély, Marc-Antoine Nuessli, René Audet, Stéphane Pouyllau, Frank Cormerais, Sylvain Machefert.

lire la suite »
Le big data des territoires. Open data, protection des données, smartcities, civictech, services publics : les nouvelles stratégies de la donnée au service de l’intérêt général.

Cet ouvrage permet à tous les acteurs du big data territorial de gérer cette transition digitale, mais pas à n’importe quel prix ni dans n’importe quelles conditions : en protégeant les données des habitants et en garantissant la souveraineté publique des données, au service de l’intérêt général, pour les territoires et pour les citoyens. Il répond à des questions essentielles : comment les données peuvent-elles être utilisées pour l’aménagement urbain ? Quelles perspectives offrent-elles en matière de prévention, de santé ou d’action sociale ? Pourquoi est-il utile de collecter plus de données sur la vie et le fonctionnement de la Cité ? En quoi les villes intelligentes vont-elles contribuer à un développement plus durable ?
À la fois conceptuel et pratique cet ouvrage intéressera :

les citoyens inquiets et méfiants des dérives possibles lorsque les élus locaux utilisent le big data ;
les élus locaux et leurs services, soucieux d’optimiser les politiques publiques, d’accroître la transparence de leur action, tout en respectant les droits et libertés de tous ;
tous les acteurs de la vie des territoires : les associations, les entreprises confrontées à l’open data, les acteurs du transport et de l’énergie, ceux de la ville et des intercommunalités ;
tous les cadres territoriaux et les délégataires de services publics qui doivent gérer, sécuriser et intégrer le big data dans la gestion des services publics.

lire la suite »