Objets bavards L’avenir par l’objet, Bruce Sterling. Préface Daniel Kaplan

objets bavardsObjets bavards, Bruce Sterling

préface de Daniel Kaplan

144 pages

Juillet 2009

Collection : Innovation

ISBN-13: 978-2916571010

23,90 euros TTC

Un livre de référence pour les designers

Bruce Sterling, sait que l’une des plus intéressantes questions que nous pose la science-fiction est : comment pouvons-nous faire quelque chose de notre avenir ? Quelque chose d’autre que ce qu’il advienviendra s’il suit son propre cours : celui de l’effondrement du monde sous le poids de son système matériel, étouffé par ses déchets, asphyxié par le manque de matières premières.

Pour vivre un autre futur, Bruce Sterling nous suggère la plus inattendue et la plus humaine des voies : celle de l’objet – de la bouteille de vin au site web. « L’objet, dit-il, est un pari sur l’avenir. L’avenir  durable sera technique ou ne sera pas. » Mais pour y parvenir, il est nécessaire de construire une nouvelle techno-société en recyclant celle d’aujourd’hui. Notre relation aux objets est une relation au monde et aux autres – ce qui en soi n’a rien de neuf –, mais Sterling imagine de rendre cette relation
explicite, donc sujet de discussion et d’action, et spécifique, pour chaque objet. Et ça change tout !

C’est donc aux designers que Sterling confie le soin de sauver le monde. Il fallait formuler ce défi, c’est tout l’intérêt de cet ouvrage : dessiner une voie créative, excitante, paradoxale, vers un futur durable, une voie qui, parce qu’elle ressemble assez à notre monde, peut contribuer à le changer. Vous serez
tour à tour surpris, amusé, dubitatif, convaincu, choqué par l’ouvrage. Sous ses dehors spéculatifs et facétieux, vous lisez l’un des essais les plus stimulants du moment, sur la manière dont nous pouvons créer notre avenir.

Ecrivain et futurologue, Bruce Sterling est l’auteur de nombreux ouvrages traduits dans le monde entier. Il est aussi journaliste pour The New York Times, Wired et The Magazine of Fantasy & Science Fiction. Le magazine Times le décrit comme  » l’observateur le plus pointu de notre culture « . Il a reçu deux fois le Prix Hugo (Science Fiction Achievement Awards).