Fab Lab. L’avant-garde de la nouvelle révolution industrielle

Fab Lab. L’avant-garde de la nouvelle révolution industrielle

Une immersion dans les lieux de l’industrie de demain

Broché 112 pages, Coll. La Fabrique des possibles, 14 euros TTC, Septembre 2012, ISBN : 9782916571768 Distribution: DILISCO

Après l’internet et le numérique qui ont bouleversé la distribution traditionnelle, quelque chose est en train d’arriver qui pourrait révolutionner la conception, l’industrie et la production : les fab labs.
Contraction de Fabrication Laboratory, ou laboratoire de fabrication, les fab Labs sont des lieux de fabrication numérique équipés de machines-outils pilotées par ordinateur. Ils permettent à chacun, quel que soit son niveau de connaissance préalable, de produire rapidement et à la demande toute sorte d’objets, même de hautes technologies, habillement, au meuble voire même une voiture !
En utilisant des logiciels libres et les nouvelles technologies, le coût de production de ces objets peut avoisiner 1 % de leur prix sur le marché.
L’un des objectifs majeurs des fab labs est de permettre aux individus de devenir acteurs plutôt que consommateurs, de mettre à disposition des machines pour des PME innovantes ou les créateurs d’entreprise, d’aider des populations ou des territoires enclavés, de répondre à un besoin social ou encore de donner à des étudiants la possibilité de se frotter à la création. Lors de l’apparition des premiers fab labs dans le monde, beaucoup les pensaient réservés aux pays en voie de développement, mai aujourd’hui, avec la crise qui frappe toutes les économies et les industries, des fab labs apparaissent partout en Europe et sont en passe d’être les initiateurs d’une nouvelle révolution industrielle.
Cet ouvrage pratique , le premier en France sur le sujet, fournit une typologie complète des fab labs et autres lieux dédiés à la fabrication personnelle, tels que les hackerspaces et techshops. 
Il en dresse un panorama complet, en décrit les fonctionnements, les enjeux, les usages, l’organisation, la mise en œuvre, les modèles économiques émergents, et les potentiels. 
Il en explique le modèle économique, et fait comprendre pourquoi ils sont l’avant garde d’une révolution du mode de production classique en appliquant au monde industriel l’esprit de partage et d’innovation que l’on trouve aujourd’hui sur Internet. Il ne s’agit plus de faire « soi-même » mais de faire « avec les autres », et les fab labs permettent de répondre à des problèmes et des enjeux locaux ; de valoriser et mettre en pratique l’innovation sur les territoires ; d’être un outil pour les services urbains, un lieu de mixité sociale et intergénérationnelle, etc.
Il donne aussi à voir un large éventail des projets remarquables qui sont développés dans les fab labs.
C’est un ouvrage indispensable à tous les entrepreneurs, designers, artistes, innovateurs qui doivent passer rapidement du concept au prototype, aux étudiants désireux d’expérimenter et d’enrichir leurs connaissances, aux acteurs publics, universités et organisations qui veulent mettre en œuvre un fab lab sur leur territoire et à tous les bricoleurs et hackers du xxie siècle.

Fabien Eychenne est responsable du réseau social de la Fing et co-anime avec Jacques-François Marchandise les activités d’animation régionale des communautés d’acteurs de la société de l’information. Il mène également le projet « Co-construire la rive droite numérique » pour faire émerger une plateforme d’innovation numérique ouverte ainsi qu’une réflexion sur la création d’un Fab Lab en France. Il a publié La ville 2.0, complexe et familière, FYP éditions, 2009.