Digital Studies – Bernard Stiegler et al.

PlatdeCouv-DigitalStudies 2_Plat de couv INNO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Digital Studies
Organologie des savoirs et technologies de la connaissance
Auteur : Bernard Stiegler (dir.)

Le numérique bouleverse les savoirs, et depuis quelques années a émergé le concept de digital humanities (humanités numériques), paradigme à travers lequel les sciences de l’homme et de la société prennent acte de ce devenir. Cet ouvrage, qui s’inscrit évidemment dans cette dynamique, pose cependant en principe que les digital humanities ne sont qu’une dimension de ce qu’il faut appréhender plus largement comme les digital studies, lesquelles concernent toutes les formes de savoirs, théoriques aussi bien que pratiques. Il soutient autrement dit que le numérique constitue une mutation globale des savoirs sous toutes leurs formes (scientifiques, artistiques, politiques, sociaux au sens le plus large, pratiques dans tous les domaines) qui pose des questions épistémologiques fondamentales et radicalement nouvelles. Le contexte géopolitique de cette réflexion — qui a donné lieu à la constitution d’un réseau international par l’Institut de recherche et d’innovation (cf. digital-studies.org) — est l’émergence d’une industrie planétaire des savoirs pour laquelle l’Amérique du Nord tente de constituer ce que l’on appelle désormais un smart power.

Biographie de l’auteur :
Philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) du Centre Georges-Pompidou, Bernard Stiegler est aussi président de l’association Ars Industrialis, professeur à l’université de Londres (Goldsmiths College), professeur associé à l’université de technologie de Compiègne. Il a été visiting professor des universités de Northwestern, Chicago, et de Cambridge, Grande Bretagne, ainsi que de l’École polytechnique fédérale de Zurich, Suisse, où il donne toujours un séminaire. Il est actuellement visiting professor à l’université de Lüneburg, Allemagne. Il donne également un cours en ligne et un séminaire en ligne sur le site pharmakon.fr qu’il a créé en 2010 avec Ars Industrialis.

Broché : 192 pages
Éditeur : FYP Éditions
Prix public TTC : 24,50
EAN 13 : 978-2-364051089