Allemagne : l’hégémonie vulnérable d’une superpuissance

 

Allemagne, l’hégémonie vulnérable d’une superpuissance

Auteur : Gian Enrico Rusconi

En librairie le 14 mars 2017

L’Allemagne, le pays le plus grand et le plus riche de l’Union européenne, se souciait plus de sa compétitivité et de sa croissance que de son rôle sur la scène internationale. Forte de sa suprématie économique, sa ligne politique était en phase avec son dicton : « Épargner d’abord, acheter ensuite. » Aujourd’hui, avec les crises et les tensions internationales, l’Allemagne est confrontée à la réalité de son hégémonie et à des voisins qui veulent lui arracher des concessions au nom de la « solidarité européenne ». Cet ouvrage retrace l’histoire de l’hégémonie allemande, de Bismarck à nos jours, et analyse la manière dont cette nation est devenue la « puissance du centre » en Europe. Mais « trop grande pour équilibrer les puissances et trop petite pour l’hégémonie », l’Allemagne, incapable aujourd’hui d’assumer un rôle politique, pourrait faire voler en éclats l’unité européenne.

Biographie de l’auteur :

Gian Enrico Rusconi est historien, politologue et philosophe, spécialiste de l’histoire de l’Allemagne. Lauréat de la médaille Goethe, il est l’auteur d’ouvrages de référence traduits dans de nombreux pays. Professeur émérite de science politique à l’université de Turin, il est éditorialiste pour le quotidien La Stampa.

 

Broché : 216 pages

Éditeur : FYP Éditions

Collection : Présence/Actualité

Prix public TTC : 20 euros

EAN 13 : 978-2-36405-149-2

Traduit de l’italien par Lucia Di Bisceglie et Camille Zabka